Vous êtes ici :

Energie

Un réseau qui devient "smart"

Les prévisions sont strictes : la croissance de la demande mondiale en électricité va doubler d’ici à 2030. Parallèlement, des tendances lourdes s’imposent : augmentation du prix et de la volatilité de l’électricité, développement et intégration des énergies renouvelables et des bornes de recharge de véhicules électriques, transformation des consommateurs en « consom’acteurs » soucieux de maîtriser leur facture, profonde mutation des réseaux de production et de distribution ou encore essor du courant continu tant au niveau des supergrids (HVDC) que des microgrids (LVDC)…

Fermes solaires ou éoliennes, postes de transformation, réseaux de transport et de distribution, nouveaux systèmes de stockage de l’énergie, aval compteur… Chacun des maillons est concerné. Avec l’évolution des technologies, toujours plus d’intelligence doit être insufflée aux réseaux électriques pour qu’ils deviennent des « smart grids ». De nouvelles instrumentations doivent leur permettre d’acquérir la capacité à analyser une situation et à en communiquer les principaux éléments grâce à des solutions de mesure communicantes.

Les capteurs, un trait d’union entre le monde physique et les réseaux électriques intelligents

C’est via l’instrumentation de chaque maillon avec des capteurs précis de courants continu comme alternatif, non-intrusifs et communicants, que les réseaux pourront devenir intelligents. L’objectif : améliorer l’équilibre entre l’offre et la demande pour répondre à des besoins grandissants à mesure que le réseau se complexifie.

  • Optimisation des fermes solaires et éoliennes, et prévision de la production. La mise en œuvre de solutions de diagnostic et de monitoring permettra de piloter de manière très fine l’ensemble des maillons d’une installation pour en réduire les pertes et les dysfonctionnements et en prévoir la production. L’objectif  final : améliorer le rendement, la qualité de service et l’intégration dans les réseaux électriques.
  • Protection des personnes et des biens en courant continu. Avec l’émergence des énergies renouvelables, le courant continu est de plus en plus présent dans les réseaux. Ces nouvelles installations nécessitent des disjoncteurs électroniques DC équipés de capteurs intégrés, capables de répondre de façon polyvalente à des fonctions de protection et de mesure très précises.
  • Instrumentation des lignes et des sous-stations HVDC. Pour être en mesure d’assurer les fonctions de protection et de monitoring des infrastructures HVDC, et notamment des sous-stations AIS et GIS, il est nécessaire de mettre au point des capteurs très spécifiques capables d’opérer à des tensions supérieures à 800 kV.
  • Optimisation de la conversion AC/DC. De nombreux étages de conversion sont présents tout au long des réseaux électriques. Des capteurs situés sur chaque pôle ou chaque phase des convertisseurs, en entrée et en sortie, sont garants d’un meilleur rendement électrique (ex : optimisation du MPPT dans un onduleur solaire), de polyvalence, de fiabilité comme d’une amélioration de la qualité de l’énergie.
  • Instrumentation des postes moyenne et basse tension, en mode auto-cicatrisant et communicant. Equiper les sous-stations existantes de dispositifs de mesure polyvalents, peu encombrants et non intrusifs assurera un gain en matière d’efficacité énergétique. Grâce à des outils d’observation et de pilotage permettant de déclencher automatiquement des opérations d’exploitation en cas de problème, la protection des biens et la continuité de services sont optimales.
  • Pilotage des systèmes de stockage d’énergie. Pour participer à l’équilibre des réseaux, de nombreuses solutions électrochimiques de stockage massif sont développées et intégrées de manière centralisée ou distribuée. Un besoin émergeant qui exige des systèmes de management (BMS et contrôle des flux) de plus en plus sophistiqués et précis, capables de mesurer des courants continus de quelques dizaines de milliampères à quelques centaines d’ampères.
  • Finesse du comptage et du sous-comptage. Ajustement et effacement permettent aux réseaux de distribution et aux consommateurs de piloter finement la demande. A l’aide de capteurs positionnés dans les compteurs domestiques, industriels et tertiaires ou au niveau des différents postes de consommation, l’usager peut faire preuve de proactivité pour ajuster ses besoins au moment de pics de charge.
  • Détection et localisation précises des pannes pour assurer la continuité et la qualité de service. La sonde de mesure idéale pour les opérations de diagnostic et les visites de maintenance régulières : non- intrusive, capable d’entourer aussi bien des conducteurs de petite que de grande section, elle autorise des mesures très précises sur une grande plage de courants.

Neelogy a mis au point des capteurs pour permettre à l’ensemble des acteurs du secteur de l’énergie de disposer de solutions de mesure de l’énergie précises, non-intrusives et totalement intégrables aux systèmes et aux installations nouvelles ou existantes.

Nos produits ouvrants destinés à instrumenter des installations ou matériels existants

Nos produits intégrables dans des équipements ou des systèmes embarqués

Nos solutions sur mesure


Nous contacter

Cliquez-ici pour accéder à nos coordonnées et au formulaire de contact.