Vous êtes ici :

Conversion de l'énergie

La mesure au coeur de la maitrise de l'énergie

Le marché de la conversion d’énergie connaît un véritable essor. Véhicules électriques, avion « plus électrique », accroissement du niveau d’intégration de l’électronique de puissance des trains, éoliennes, fermes solaires, variateurs de moteurs industriels, amélioration de l’efficacité énergétique des industries… Les révolutions à l’origine de ce dynamisme concernent de nombreux secteurs.

Pour assurer une conversion contrôlée et une efficacité énergétique optimisée, la multiplication et la généralisation des convertisseurs sont inéluctables. L’apparition des modules d’électronique de puissance "intégrés"  a permis de réduire de manière considérable leur volume, leur masse et leur coût. Avec l’avènement de la smart grid et de la nécessité de faire cohabiter des réseaux de nature différente tout en continuant à optimiser l’efficacité énergétique, en courant alternatif comme continu, les convertisseurs sont plus que jamais au cœur des dispositifs.

Maîtriser la mesure pour optimiser les rendements énergétiques

Au-delà des convertisseurs, ce sont les capteurs de courants, situés sur les pôles ou les phases, qui ont un rôle à jouer pour assurer une véritable optimisation de l’efficacité énergétique. Les enjeux auxquels ils répondent :

  • assurer la maîtrise du couple mécanique d'un moteur électrique (mesure du courant de phase d'un onduleur) ;
  • optimiser le rendement d'un hacheur ou d'un redresseur (mesure en entrée et en sortie) ;
  • optimiser la charge et la décharge d'une batterie (mesure sur la partie DC d'un onduleur) ;
  • optimiser le tracking du MPPT d’un onduleur solaire (mesure en entrée).

Pour assurer un pilotage fin de l’énergie, le capteur idéal doit lui aussi être intelligent et capable de mesurer avec précision aussi bien des courants faibles que forts, en courants alternatif et continu. Non-intrusif (isolé galvaniquement), peu encombrant, léger, ne nécessitant ni maintenance ni recalibrage, programmable à distance et intégré aux modules de puissance, il doit également présenter une faible dissipation de chaleur (pas de perte supplémentaire) et fonctionner sur une plage de température très étendue (de -60° C à 225° C).

Neelogy a mis au point ce capteur idéal, polyvalent et très précis, qui permet de répondre à ces enjeux clés de la conversion d’énergie.

Nos produits ouvrants destinés à instrumenter des installations ou matériels existants

Nos produits intégrables dans des équipements ou des systèmes embarqués

Nos solutions sur mesure


Nous contacter

Cliquez-ici pour accéder à nos coordonnées et au formulaire de contact.